Petite Violette de retour auprès de nous !

Retour sur un début de vie mouvementé, après deux abandons…

EDIT : Mánye n’est plus disponible à l’adoption !

Vous l’avez connu au sein de la meute pendant deux mois et demi, avec cette jolie frimousse ci-dessus et ce petit collier violet, vous l’avez vu évoluer et grandir aux côtés de ses sœurs Sólye et Mila et de sa mère Elhaty. Sous ses airs de petite chipie et derrière son joli masque foncé, elle a été, pour nombre d’entre vous, votre petite préférée de la portée.

Fille d’Elhaty et Teun, vous avez suivi ses aventures et son évolution sur la page de la portée et/ou sur le réseau social Instagram. Il y a plus d’un mois sa vie a basculé pour la seconde fois, et il est grand temps que je vous en parle…

Née le 15 Mai 2021, elle a rejoint sa première famille le 22 Juillet 2021 en région parisienne. Sous le nom d’Amy, elle a passé deux mois auprès de deux personnes qui n’ont absolument pas respecté les besoins fondamentaux d’un petit chiot plein de vie. J’avais alors publié un premier article sur son premier abandon, toujours disponible en suivant ce lien. Pleine d’espoir pour sa nouvelle vie qui avait débutée le 19 Septembre 2021 sous le nom de Jéricho, le joli rêve s’est vite effondré…

J’ai rapidement reçu de nombreux messages écrits ou vocaux plein de colère, de haine, de crises de nerf et de hurlements. La chienne faisait des bêtises comme fouiller dans la poubelle, détruire un coussin, ne pas revenir au rappel… Bref, des bêtises d’un jeune chiot qui découvre la vie. Mais ces bêtises ont provoqué chez son humaine de véritables coups de colère et une grande rage. Il aurait fallu que la petite soit un petit robot télécommandé sans émotions et sans choses à exprimer… Mais vous le savez, un petit chiot qui s’approche de l’adolescence est tout sauf un robot… La petite a passé son temps à être insultée de conasse, de vicieuse, de victimes de ses émotions, d’insupportable, de folle, de mauvais chien et j’en passe. Régulièrement j’entendais au téléphone « si je la chope je vais l’éclater » etc. Le tableau parfait est devenu une toile de noirceur… De plus, pour l’avoir revu à deux reprises, j’étais en alerte sur le fait qu’elle soit petite et maigre…

Sa vie de famille à quatre est devenue une vie de famille à deux, et c’est là que tout a dégringolé pour Jéricho. Elle est passée de pensions en pet sitters, elle a été baladée de garde en garde, se retrouvant dans une solitude absolument insupportable pour un chien (surtout de cette race là). Dans la nuit du 18-19 Février 2022, alors que son humaine s’absentait de plus en plus et était de moins en moins présente, Jéricho a été malade et a eu un petit accident de diarrhée, sur le nouveau tapis récemment acheté! Crise inouïe, goutte d’eau qui a fait déborder le vase, j’ai été (enfin!) contactée pour récupérer la chienne au plus vite en recevant un vomi d’excuses inacceptables et intolérables… Pour le bien et la sécurité de Jéricho il a fallu réfléchir et agir vite, malgré le peu de temps qui m’a été donné pour m’organiser.

Le Mardi 22 Février 2022, j’ai pris ma voiture pour 400km et je suis allée la récupérer dans une lourde angoisse. Je savais que les pétages de plombs étaient de plus en plus violents, je savais que la chienne était maigre, ne mangeait plus et n’était plus entretenue. Je m’attendais au pire et le vétérinaire était déjà prévenu de notre arrivée imminente. A mon arrivée sur place, Jéricho n’avait d’yeux que pour moi, je serrais les dents pour ne pas déballer le fond de ma pensée, car j’entendais et voyais des choses frappantes autour de moi comme la gamelle d’eau à sec et très sale, ou comme la phrase « j’espère qu’elle m’a démonté l’appartement comme ça je la détesterai une bonne fois pour toutes ». Le contrat de cession a été signé, les affaires récupérées et la chienne a quitté son bourreau sans se retourner!

C’est auprès de notre vétérinaire que nous avons constaté les dégâts comme la malnutrition, une conjonctivite installée, une croissance stoppée, une peau et un poil abimés, des parasites internes et externes en nombre. Les séances d’ostéopathie qui ont suivi ont montré de nombreux blocages qui laissent, pour certains, planer le doute sur les mauvais traitements qu’elle a reçu… Ses comportements ne mentent pas non plus, très craintive, apeurée au moindre geste brusque ou à certains bruits, peur et très méfiante des femmes, il a fallu des semaines et des semaines pour l’apaiser et réussir à la manipuler.

Pour oublier cette vie de l’horreur, une communication animale a été faite avec Néva’Nimal, nous lui avons permis de choisir son nouveau prénom, de nous parler de son ancienne vie et surtout de nous parler de ce qu’elle aurait besoin pour s’épanouir dans la prochaine…

Elle porte donc le nom de Mánye, avec comme nom complet : Shell’Py Mánye from The Siver Sun.
Signification : Máni est le dieu de la lune, frère de Sól dans la mythologie viking. Mánye et Sólye étant sœurs, avec deux caractères très différents (comme le jour et la nuit) la signification qu’elle a choisi est parfaite…

Ses papiers ont été changés (tests génétiques Antagene, pedigree, carte d’identification, passeport). En Mai 2022 nous tenterons de la faire pré-confirmer (sous réserve des résultats des radios de dépistage hanches et coudes qui seront réalisées à l’automne 2022). Elle sera également testée chez Embark prochainement.

Actuellement Mánye est en famille d’accueil dans le même village que nous, très aidée et accompagnée par beaucoup de personnes et d’un super chien qui se reconnaîtrons en lisant ces lignes, elle progresse de jour en jour depuis son retour auprès de nous. Elle mange correctement, a été soignée, déparasitée de la tête aux pattes, sa croissance reprend également et son poil s’embellie au fur et à mesure que le temps passe.

Mánye cherche tout de même sa famille pour la vie, son binôme, son humain pour toujours. Elle est a placée en copropriété, sous des conditions strictes. Nous recherchons pour elle :

  • un homme aventurier et sportif (bivouac, randonnée, road trip, course à pied, sports canins).
  • un homme calme et surtout très patient (c’est un réel besoin pour elle pour qu’elle donne sa confiance).
  • un homme qui aura du temps à lui consacrer (elle est très demandeuse en jeux et attentions diverses).
  • un homme qui a ou cherche à avoir des connaissances sur le comportement canin.
  • un homme qui n’aura ni enfant, ni chat.
  • un homme habitant le Sud-Ouest et qui lui proposera un jardin en plus des nombreuses sorties quotidiennes.
  • un autre chien dans la famille pourrait être une bonne chose, mais attention, elle a tendance à faire de la protection de ressource sur l’humain, c’est un point important dont il faut tenir compte.

Voici quelques points importants à connaître :

  • elle évolue avec de réels traumatismes et le plus difficile à travailler est le rappel, elle a très peur de revenir quand on lui demande de revenir vers nous.
  • il faut du temps avant qu’elle accorde sa confiance, mais quand c’est chose faite, elle est très câline, réclame le contacte, protège beaucoup (point à travailler).
  • elle est très énergique, a besoin de beaucoup se dépenser.
  • elle a un très fort potentiel pour les sports canins de traction et activités canines (comme l’Obé), mais également en exposition.

Si vous pensez pour être l’élu de son cœur pour le restant de ses jours, contactez moi dans un premier temps par écrit :

  • mail : silversun.as@gmail.com
  • Instagram : silversun.as
  • Facebook : Emilie Poumirou ou The Silver Sun

Attention, je reste décisionnaire de son placement et je rappelle que sa troisième adoption sera faite dans des conditions strictes, aucun caprice, aucune adoption « parce qu’elle est belle », aucune excuse et aucun mensonge de plus ne sera toléré pour ce troisième placement. Je vous demande de penser à elle avant tout, je pense qu’elle n’a nul besoin de revivre l’enfer… Au risque de la traumatiser à vie. Je vous demande de réfléchir avant de me contacter et je vous invite à prendre connaissance de son histoire et de ses progrès sur le réseau social Instagram via le compte silversun.as (tout y est noté en totale transparence en story à la une « Mánye« ).

Sa galerie photos, et ses informations depuis sa naissance, sont disponibles en suivant ce lien.

Mánye est :

  • MD:N/N (non atteinte et non porteuse de myélopathie dégénérative)
  • MDR1:+/+ (non atteinte et non porteuse de sensibilité médicamenteuse)
  • NAH:N/N (non atteinte et non porteuse de nanisme)
  • HUU:N/N (non atteinte et non porteuse d’hyperuricosurie)
  • DIL:D/D (non atteinte et non porteuse de la mutation dilution, non porteuse de bleu)
  • COUL-3:E/E (non porteuse de blanc/jaune)
  • INT:I/i (porteuse de la couleur argentée)
  • Elle possède son identification génétique ainsi que la vérification de parenté.
Cliquez sur la photo pour l’agrandir et accéder à l’arbre généalogique.

Informations et photos de sa mère Elhaty en suivant ce lien.
Informations et photos de son père Teun en suivant ce lien.

One Comment on “Petite Violette de retour auprès de nous !

  1. Juste un petit message pour vous dire de ne pas vous en vouloir. Malheureusement, cette histoire n’est pas la seule et les acquéreurs de chiens se montrent toujours sous leur meilleur jour à l’éleveur. Je ne suis pas éleveuse mais j’ai une femelle AS que j’adore et je vais adopter un petit mâle. C’est énoooooormément de travail! Ma belle a été adulte à 2 ans et même un peu plus… Ce n’était pas mon premier chien et pourtant des bêtises j’en ai eu beaucoup… Les gens ne se rendent pas compte de l’investissement. On ne laisse pas un chien et encore moins un chiot seul 7 h d’affilée, on le promène, on lui apprend des tas des choses, il devient un membre à part entière de votre famille.
    Cela arrive à de nombreux éleveurs, vous n’êtes pas un détecteur de mensonges.
    Je souhaite à « Violette » une belle vie, sous nouveau nom avec un humain homme qui saura l’aimer à sa juste valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.